Facebook Twitter Google plus

N° 18

Cimaises

Traits et retraits

de Abdallah Dibaji

 

 

 

Sous le thème Traits et retraits, l’artiste peintre marocain Abdallah Dibaji expose ses récents travaux recomposant à l’infini l’espace de la cité telle que divaguée, rêvée par lui.

Né en 1952 à Azemmour, Abdallah Dibaji est passé par l’École des beaux arts de Tétouan, avant de poursuivre ses études supérieures à l’Académie des beaux arts de Liège, en Belgique. Son œuvre, d’obédience postimpressionniste, a fait l’objet d’expositions depuis 1981, tant au Maroc qu’à l’étranger (Europe, États-Unis…).   

"En s’affiliant à la tradition matissienne postimpressionniste, Dibaji s’inscrit dans une façon de voir et de peindre privilégiant l’émotion et l’affect. Comme Matisse, il s’intéresse moins à l’apparence de l’espace et de la foule qu’aux émotions suscitées. Sur cette base flottante de la perception, supports et outils d’expression ouvrent alors le chemin de la performance, puisqu’un même espace peut-être re-présenté de plusieurs manières, comme autant de variations sur une même mélodie. Avec Abdallah Dibaji, le paysage citadin cesse d’être un non-événement ; il se métamorphose en une scène de tentation, celle précisément qui cherche à saisir l’insaisissable ".

Nada Naami (extrait du catalogue)

 

Abdallah Dibaji,Traits et retraits

Villa des Arts de Rabat

Jusqu’au 30 avril