Facebook Twitter Google plus

N° 18

Cimaises

Les Présences

de Nabil El Makhloufi

 

La rue

et ses agrégats

d’absences

qui se cherchent

 

 

L’artiste peintre Nabil El Makhloufi expose ses œuvres récentes, du 9 février au 5 mars 2016, à la galerie d’art casablancaise L’Atelier 21.

La démarche esthétique de l’artiste est d’essence figurative, inspirée de l’école de Leipzig dont El Makhloufi est un porte fanion. Les personnages que l’artiste crée ne sont jamais inertes. Ils imposent toujours une présence à la fois fragile et menaçante. Chaque peinture prend et impose un temps de suspension à celui qui la regarde. La composante narrative est consubstantielle aux tableaux, en ce sens que chaque personnage, chaque scène est une fenêtre ouverte, donnant sur autre chose.

Né en 1973 à Fès, Nabil El Makhloufi est diplômé de l’Académie des arts visuels de Leipzig en Allemagne, où il vit et travaille actuellement.

Leipzig est réputée pour son école de peinture figurative, la Neue Leipziger Schule, célèbre en Europe. Les œuvres de l’un des dissiples de cette école, le peintre Neo Rauch,  font partie de plusieurs collections dans les musées d’art contemporain à travers  le monde. Les peintures de Nabil El Makhloufi s’inscrivent dans la lignée de la figuration qui distingue les peintres de Leipzig. Une figuration énigmatique qui réserve une grande part à la narration sans pour autant tout dévoiler.